Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur pour les entreprises de l'Indre

Le Comptoir optique vous a à l’œil

Présent à Chabris depuis 1991, le Comptoir optique du Berry modernise constamment son offre au profit de ses clients. Dernier exemple en date avec la téléconsultation ophtalmologique, via une télécabine tout juste installée dans les locaux 1 Bis Place Albert-Boivin.
Comptoir optique du Berry Eric Callias
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Jeudi 1 décembre 2022

Le département de l’Indre est très affecté par la désertion médicale, dans de nombreuses spécialités et notamment l’ophtalmologie. Alors que chacun cherche des solutions alternatives, le Comptoir optique du Berry innove en la matière à Chabris pour le bien de ses clients habituels et des personnes sans solution médicale proche. Installé depuis un peu plus de trente ans sur la commune, l’établissement dirigé par Éric Callias (3 salariés*) propose en effet depuis avril dernier un nouveau service utile pour pallier le manque d’ophtalmologistes et d’orthoptistes dans ce secteur limitrophe du Loir-et-Cher.

Son dernier investissement (120 k€**) porte ainsi sur des équipements de téléophtalmologie permettant les téléconsultations auprès d’un professionnel de santé en cas d’urgence. La patientèle concernée par ce dispositif connecté est celle des 16 à 70 ans, une population qui n’a pas de pathologies lourdes. L’orthoptiste ou l’ophtalmologiste, seule personne habilitée à pratiquer les examens, contrôle à distance les appareils. L’observation de l’œil se fait à travers un appareil « Autokerato Retino » qui analyse la cornée (topographie, épaisseur, angle irido-cornéen …), le fond de l’œil (prise de clichés en 4 couleurs) et donc la prise de tension oculaire. Eric Callias explique comment se passe une téléconsultation : « Le patient prend rendez-vous au magasin par téléphone ou sur place et le jour de sa venue, nous le recevons dans la salle dédiée. Il se connecte à son compte créé en amont via la borne de communication et paye par carte bleue sa visite facturée 30€ (pris en charge par les Caisses d'assurance maladie des patients, comme toute consultation). Il ne lui reste plus qu’à se positionner et attendre les consignes du praticien, une fois celui-ci connecté. Si la consultation se fait à distance, le patient n’est pas seul pour autant face au professionnel de santé, Léa les assistant en cas de besoin. Il faut savoir que nous, en tant que magasin d’optique, ne sommes pas rémunérés sur ces actes. »

Comptoir optique du Berry outils de téléconsultation ophtalmologique

La téléophtalmologie comme réponse au désert médical en zone rurale

 

À l’issue de la consultation, le patient peut récupérer sur place ou à leur domicile, tous les documents liés à sa visite (ordonnance, compte-rendu, feuille de soins, lettre d’adressage…) via l’outil de télémédecine Tessan. Libre à lui ensuite de faire appel aux compétences de l’équipe si une ordonnance pour la réalisation de lunettes a été prescrite par le praticien après examen de la réfraction des yeux** via l’Eyerefract, autre appareil dernier cri complétant l’installation. « Nous proposons des équipements optiques à la suite de la visite mais ce n’est pas obligatoire », ajoute le dirigeant qui indique travailler « avec la plupart des mutuelles et gérons le tiers payant optique avec quatre des cinq gros réseaux de France : Kalixia, Seveane, Itélis et Carte blanche. »

 

Outre ce dispositif ultra moderne plus qu’utile en zone rurale, l’établissement chabriot propose tous les services nécessaires en termes d’optique et en contactologie (lentilles de contact). Afin d’améliorer encore sa capacité d’accueil du public, Eric Callias envisage d’installer un 3e poste de vente. « Notre magasin est petit et nous revendiquons l’esprit convivial et chaleureux qui le caractérise. Avoir investi autant pour le moderniser, c’est avant tout pour que nos clients et toutes celles et ceux qui n’arrivent pas à avoir de rendez-vous rapidement chez un ophtalmologiste ou un orthoptiste bénéficient d’une prestation à la pointe de la technologie », conclut-il.

 

* Lionel (monteur-vendeur, présent aux côtés d’Éric depuis 22 ans, Lauren (opticienne diplômée, arrivée il y a deux mois) et Léa (secrétariat, accueil, communication, gestion de la téléconsultation présente depuis sept mois).

** Le Conseil départemental de l’Indre y a abondé à hauteur de 5 k€, dans le cadre de sa politique de lutte contre la désertification médicale.

** La réfraction de l'œil est la modification de direction subie par un rayon lumineux lorsqu'il arrive à l'interface de deux milieux optiques différents (source : glossaire de l’Institut Laser Vision).

Retrouvez le magasin d'Éric Callias en visite virtuelle, réalisée par le Pôle Innovation-Numérique de la CCI Indre.