Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur pour les entreprises de l'Indre
0

Les Master IA ont phosphoré chez Moxo

Pendant deux jours, les alternants en Master Ingénieur d’Affaires ont planché sur des propositions de vente à l’international du triporteur Bycitoo du constructeur castelroussin Moxo. Le challenge était d’autant plus formateur que la restitution des trois groupes de travail a dû se faire… en anglais.
Séminaire Master Ingénieur d'affaires chez Moxo
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Vendredi 15 mars 2024

Comme leurs camarades en RH l’avaient fait à l’hôtel Best Western+ il y a quelques semaines, les alternants en Master Ingénieur d’affaires ont été conviés par Moxo, l’une des entreprises du groupe Thoonsen, pour un séminaire de deux jours en immersion avec comme fil rouge, un exercice pratique.

Séminaire Master Ingénieur d'affaires chez Moxo

La problématique proposée par l’équipe du constructeur de vélos électriques était simple et complexe à la fois : vers quel pays exporter le triporteur Bycitoo et comment en assurer la promotion et la vente. Si le défi paraissait classique pour la vingtaine de jeunes gens présents, une contrainte rendait la restitution un peu plus périlleuse : étant donné la coloration commerce international de ce diplôme, la consigne était d’argumenter en anglais face au jury final, constitué de Fanny Thoonsen (responsable des ventes chez Thoonsen Trading – Shop Technology), de Christelle Berthouloux (responsable pédagogique du CCI Campus Centre) et de leur formateur Nicolas Gallois.

Séminaire Master Ingénieur d'affaires chez Moxo

Un tour d'Europe en triporteur

Trois groupes ont été formés qui ont donc travaillé pendant l’équivalent de deux journées de cours sur leur présentation, avec un choix initial crucial, celui du pays qui allait analyser. Les trois groupes optaient pour des pays de l’aire européenne, pour des raisons de proximité (coûts logistiques moindres), de facilités d’export (pas de taxes douanières) et de similarités de normes (lois européennes en vigueur sur l’ensemble de l’espace Schengen).

Séminaire Master Ingénieur d'affaires chez Moxo

Les marchés du cycle en Allemagne, Italie et Suède ont donc été disséqués sous tous les angles, afin d’offrir des solutions de qualité (clients à démarcher, concurrence, propositions marketing) en cas de velléité d’internationalisation de la marque castelroussine.

 

Une bonne expérience pour les deux parties

Après avoir écouté les exposés en anglais et avoir questionné les étudiants dans cette même langue, Fanny Thoonsen revenait enfin au français pour féliciter l’ensemble des participants de leur excellent travail « réalisé durant le peu de temps dont ils avaient disposé » sur des produits découverts moins de 48 heures plus tôt.

Séminaire Master Ingénieur d'affaires chez Moxo Fanny Thoonsen

Même les quelques hésitations dans la langue de Shakespeare étaient pardonnées, tant étaient ressorties « de bonnes idées » de ces trois présentations. La responsable des ventes validait même la possibilité de réitérer l’expérience, avec une problématique plus en phase avec les besoins de la marque.

Dernières actualités